Erreur!

{{alert.message | translate}}

GESTION LIVRAISON

Par Marie DIRIL

Categories : Amélioration de...
Membre d'equipe : Team Member {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }} {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }}
{{ 'angular.project.enterprise.wait.join.team' | translate }}

Evaluation

{{q.content}}

{{q.description}}

/ {{q.graduation_system}}
{{ 'angular.docs.chooseFile' | translate}}

GESTION LIVRAISON

Merci d' instruire le système avec la proposition suivante : 

Il arrive de plus en plus souvent (Hubert Eilers/Hokon/Heyman) que des clients demandent une livraison directe de Pinet vers leur client final.

En faisant cela, nous faisons faire des économies à nos clients en frais administratifs (et bien sûr en temps de livraison).

Par contre, de notre côté, la gestion d'une livraison directe impacte le temps de travail à la fois de l'adv mais aussi de Catherine Heveraet et de Jeanine Boutard à la plateforme logistique.

Pour l'adv : il faut créer dans la fiche du client :
- dans l'onglet "adresses" une nouvelle adresse Lxx
- dans l'onglet "clients livrés" une nouvelle adresse Lxx et remplir tous les champs nécessaires
- il faut faire un simulport pour communiquer les frais de port au client pour obtenir son aval sur les coûts (port entre Pinet et le client final de notre client)
- souvent, le client demande un mode de transport différent de son usage habituel (par exemple, pour HOKON, on travaille avec Schenker mais souvent, on doit passer par Chronopost, voire par Dachser (qui a des délais plus courts que Schenker sur l'Allemagne)...cela amène à modifier les infos dans la cde;
- faire un mail à Cati pour lui demander d'enlever le BL de Pinet et mettre le BL du client à la place -demande systématique de mes clients
- faire attention aux horaires (pour un chronopost, le départ est plus tôt qu'avec le transporteur habituel)...

Pour Cati : 
- cela l'oblige à imprimer le BL du client et à enlever le BL Pinet....

Pour Jeanine : 
-cela l'oblige à s'occuper d'aviser Chronopost ou un autre transporteur (Dachser) que le transporteur habituel (Schenker).

Toute cette gestion supplémentaire n'est absolument pas "rémunérée" par le client qui demande des livraisons directes...

De la même façon que l'on facture 25 € de frais administratifs lorsque la commande n'atteint pas 250 € à l'export, je propose de facturer un forfait (dont le montant reste à définir mais un forfait de 30/50 € me paraîtrait être cohérent eu égard aux économies que nous faisons gagner aux clients qui nous demandent des livraisons directes) et eu égard à toute la gestion supplémentaire que cela exige.

Trouvez ci-dessous les réponses au questionnaire

{{form.datas.name}}

{{$index + 1}} . {{section.name}}

{{'angular.form.summary.no.answer' | translate}}